Accueil >> Prépa concours paramédicaux >> Vanessa, orthophoniste

Vanessa, orthophoniste

Qu’est ce qui t’a donné envie de devenir orthophoniste ?

En terminale, je n’avais encore pas choisi mon orientation post bac. J’hésitais entre reporter, traductrice, institutrice…puis ma cousine, de qui je suis très proche, m’a dit qu’elle allait tenter le concours d’orthophonie. Je ne connaissais pas ce métier, en m’y intéressant, cela a été une révélation pour moi !

 

Qu’est ce qui te plait le plus dans ce métier ?

C’est un métier profondément humain, qui permet sans cesse d’apprendre et se remettre en question. J’aime l’idée de se sentir utile et d’accompagner les personnes vers un mieux être, le langage étant pour moi primordial pour le maintien de l’autonomie et de la qualité de vie d’une personne.

 

Quelles sont les qualités nécessaires ?

De la curiosité, une patience à toute épreuve, aimer l’humain dans sa richesse et sa diversité, sans jugement ni a priori.

 

Comment décrire le métier d’orthophoniste ?

Composé à 96% de femmes, le métier d’orthophoniste se pratique en libéral comme en salariat sur prescription médicale. Ce métier nécessite une bonne maîtrise de la langue française. L’orthophoniste prévient et traite les troubles de la communication, du langage, de la cognition mathématique, de la parole, de la voix et des fonctions oro-myo-faciales. Il est ainsi amené à recevoir des patients de tous âges présentant des troubles congénitaux, développementaux ou acquis. Il pose un diagnostic et met en place des soins en toute autonomie.

Découvrez également